Le point sur le Taux de Rebond (bounce rate)

Le point sur le Taux de Rebond (bounce rate)


Bouncer (videur en Français) est quelqu'un sur lequel on rebondit.

Bouncer (videur en Français) est quelqu’un sur lequel on rebondit.

Le taux de rebond est un élément important dans le calcul de la popularité de votre site web et donc dans la qualité de son référencement. Cela a donc un impact majeur non seulement sur son classement Google mais également sur son taux de conversion.

Question récente d’un ancien stagiaire One Big Web :
Un scroll (défilement vertical) sur une page web est il compté comme une action dans le calcul du taux de rebond ?

Un rebond se produit dans quatre situations :
– L’internaute ferme l’onglet dans lequel s’affiche votre page web sans cliquer dedans.
– L’internaute ferme la fenêtre du navigateur sans cliquer dans votre page.
– L’internaute clique sur la touche retour du navigateur sans cliquer dans la page.
– L’internaute tape une nouvelle adresse web ou une nouvelle expression de recherche dans la barre de navigation sans avoir pris d’action sur votre page.

Un scroll dans la page n’est pas une action dans la page, c’est simplement une visite. Si le scroll n’est pas suivi d’un clic, c’est un rebond.

Wikipédia :

La définition du taux de rebond selon wikipédia n’est pas
complétement exacte:
Parmi la Web analytics, le taux de rebond est un indicateur marketing qui mesure le pourcentage d’internautes qui sont
entrés sur une page Web et qui ont quitté le site après, sans consulter d’autres pages. Ils n’ont donc vu qu’une seule page du site.

En effet, la définition des contributeurs Wikipédia ne prend pas en compte les actions possibles sur la même page:
– Un clic sur un lien interne à la page (comme un clic sur un lien du sommaire d’une page Wikipédia par exmple).
– Un clic sur un iframe (DOM) comme cliquer dans une google map ou cliquer sur la touche Play d’une vidéo.
– Un clic sur un accordéon JavaScript, comme on en trouve beaucoup dans les menus déroulants.

Quel est le bon taux de rebond ?

Il n’y a pas de bon ou de mauvais taux de rebond. Tout dépend de la façon dont les internautes utilisent votre site. Prenez YouTube par exemple.
On s’attendrait par exemple à ce que son taux de rebond soit faible car vous allez forcément y trouver les vidéo que vous cherchez.
Il y a donc peu de chance que vous fermiez la fenêtre de votre navigateur sans cliquer sur un lien dans la page d’accueil du No 1 des plateformes vidéos.

On s’attendrait donc à un taux de rebond minime, de l’ordre de 33% maximum ou peut-être même inférieur à 10%. Ce qui pourrait s’assimiler à une situation dans laquelle une personne sur dix déciderait de ne prendre aucune action sur le site.

Qu’en est il vraiment? La réponse se trouve sur Alexa Site Info (qui appartient d’ailleurs à Amazon depuis quelques années). On y apprend notamment que Youtube est le deuxiéme site le plus populaire au monde, derrière Google (No 1 mondial) et juste devant Baidu.
Le temps moyen passé par un visiteur sur YouTube est environ 15 minutes et enfin le taux de rebond moyen est de 41% !!!

Une explication :

Vous arrivez sur YouTube. Vous ouvrez quatre vidéos dans des nouveaux onglets. Dans chaque onglet, vous visionnez la vidéo qui se met en route d’elle même (autoplay) puis fermez l’onglet. Vous passez à l’onglet suivant et faites de même.
Bref, d’un point de vue analytiqe, vous avez rebondi quatre fois sur cinq pages consultées. Cela explique le taux de rebond élevé du site de vidéos le plus populaire sur le web !

Comment analyser le taux de rebond ?
Il faut l’analyser en comparaison avec les autres sites de votre niche, dans la mesure ou le mode de fonctionnement de ces sites est similaire à votre site.

Comment améliorer le taux de rebond de votre site ?

Voici quelques pistes :
– Assurez-vous que le haut de votre page web (above the fold) contient des liens, comme un menu clair et relevant à l’internaute.
– Assurez-vous que le design de votre page web ne rebute pas les internautes pour une raison (combinaison de couleurs ) ou une autre (taille des caractères)(taille des colonnes)(etc..).
– Assurez-vous que les gros titres (balise H1) correspondent au contenu de votre page.
– Assurez-vous que les méta-balises de votre header (title, description, keywords) qu’utilisent les moteurs de recherche correspondent au contenu de votre page.

En améliorant le taux de rebond de votre site web, vous obtiendrez un meilleur classement Google et vous augmenterez vos chances d’obtenir une conversion sur site. Prenez donc le temps d’analyser vos pages les plus visitées ou les moins performantes. Cela en vaut vraiment la peine.

Bon SEO à vous !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *