Désormais les sociétés e-commerce étrangères touchent le sol Chinois.

Désormais les sociétés e-commerce étrangères touchent le sol Chinois.


Le marché en Chine pour le E-commerce est impressionnant.Le 19 juin, le ministère chinois de L’industrie et des Technologies de l’information a autorisé à opérer en Chine des sociétés d’e-commerce aux capitaux 100% étrangers.

Comme avec la concurrence sur son marché, cette ouverture aux sociétés e-commerce étrangères permet d’encourager les investissements internationaux. Cette décision concerne les « services en ligne de commerce et de gestion de données ».

 

Pourquoi cet intérêt sur l’écosystème numérique ?

La Chine a remarqué que l’e-commerce est un marché qui ne cesse de croître sur lequel on ne peut négliger, notamment son côté international. Elle cherche donc à dynamiser l’écosystème numérique chinois.

 

Ces dernières années, l’émergence de géants chinois du Web, a été favorisée par Pékin. On peut souligner le fait que les taxes ont été réduites et que les restrictions sur les ventes transfrontalières ont été limités.

 

Quelques chiffres

De nos jours, la capitalisation boursière de l’e-commerçant Alibaba, du réseau social Tencent ou du moteur de recherche Baidu se chiffre en centaines de milliards de dollars.

 

Cependant, depuis 30 ans, la croissance chinoise est à son plus bas (soit 7% au premier trimestre 2015). Ce taux de croissance faible explique pourquoi le gouvernement cherche désormais à dynamiser son écosystème numérique en attirant les capitaux étrangers

 

Un projet

Le Conseil d’Etat chinois va mettre en place de nouvelles procédures concernant les importations et exportations e-commerce. Par exemple des inspections des biens par les douanes. De plus, le Conseil d’Etat chinois a aussi essayé d’étendre les activités aux transactions transfrontalières en contactant des banques et des établissements de paiement.

 

 

 

Également sur le blog :

Le compte Instagram anti Stan Smith (ADIDAS).

L’addiction aux réseaux sociaux !

Le recrutement de professionnels d’internet par les réseaux sociaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *