Pourquoi il n'y aura jamais de bouton "J'aime pas" sur Facebook ?

Pourquoi il n’y aura jamais de bouton « J’aime pas » sur Facebook ?


Le bouton j'aime pas verra-t-il le jour ?

Le bouton j’aime pas verra-t-il le jour ?

Depuis le temps que les Facebookers l’attendaient… Marc Zuckerberg, le papa du réseau social Facebook, a annoncé la nouvelle qui fait un buzz énorme ; le bouton « j’aime pas » arrivait en 2015 en version bêta sur les murs !

Enfin presque, comme le dit Marc Zuckerberg lui même, le bouton « j’aime pas » est difficile à implanter car il veut garder le coté positif sur son réseau social.

À l’heure actuelle, les utilisateurs de Facebook ont 4 possibilités pour répondre à une image, une vidéo ou un commentaire déposé. Ils peuvent « aimer » en cliquant sur le bouton « j’aime » (marque de fabrique de Facebook), partager, commenter ou s’abstenir de répondre. Les internautes s’étonnaient, et ce depuis de nombreuses années, de ne pas pouvoir exprimer leur déception ou leur mécontentement…

 

Après de longues années d’hésitation, ne souhaitant pas métamorphoser le réseau Facebook en un grand sondage virtuel, Mark Zuckerberg a annoncé publiquement à Menlo Park qu’un bouton permettant de montrer son empathie débarquait en test dans le but de répondre aux fidèles. Cette nouvelle possibilité permettrait, en autres, de pouvoir exprimer de l’empathie lorsqu’il arrive un drame ou un événement douloureux. Il faut avouer que cliquer sur « j’aime » lorsqu’un proche annonçait un décès ou une rupture pouvait être mal perçu…

C’est pourquoi le bouton « j’aime pas » ne risque pas de voir le jour mais les développeurs se penchent sur une syntaxe adaptée pour garder le coté positif du reseau.

 

Mark Zuckerberg va plus loin dans ses explications.

Il ne veut pas seulement proposer un bouton « j’aime pas », il veut pouvoir offrir aux Facebookers des options différentes pour exprimer leur sentiment en un clic… Cela signifierait-il que l’internaute aura d’autres possibilités comme « je suis désolé » ou « courage » ? Mark Zuckerberg ne s’est pas exprimé sur le sujet. Il a simplement précisé que l’idée a été développée et que les têtes pensantes de son groupe ont contourné les complications pour répondre aux attentes des Facebookers… Le test arrive bientôt… soyez prêts !

 

 

 

Également sur le blog :

Vente : Les qualités essentielles d’un bon commercial (votre site et vous-même).

Est-ce que j’ai besoin de m’y connaitre en informatique pour réussir en ligne?

Zoom sur le succès des web-séries (Zombies, Kidults etc..).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *