Google : ils veulent nous faire rêver!

Google : ils veulent nous faire rêver! 3


 

Révolutionnaire > Google, ou bien, l’un des premiers moteurs de recherche d’internet devient une entreprise active dans le monde de l’ « high-tech ». Conduire sans les mains en train de savourer un sandwich sans se préoccuper de la route ? Pourquoi pas avec la Google Car.

 

La technologie de rêve
La voiture autonome, un concept défi à la portée de Google. Depuis quelques mois le géant de l’informatique Américain travail sur un sujet irréaliste. En effet une voiture qui conduit sans l’aide de l’Homme. Terminé de passer des heures au volant de sa voiture sans pouvoir profiter du paysage. Le fait d’utiliser sa voiture sans faire quoi que ce soit est une chose qui peut faire rêver notamment pour les personnes qui sont dans l’incapacité de pouvoir conduire. Ce projet s’est vu naitre d’un groupe d’étudiants qui a remporté un grand concours, le DARPA Grand Challenge organisé par la DARPA, Defense Advanced Research Projects Agency (agence Américaine responsable des projets en recherche avancée pour la défense). Pour que cela soit possible la voiture est équipée de hautes technologies comme des radars, des capteurs, des lasers et caméra vidéo (expliqué sur le schéma ci-dessous, source du Figaro).

La Google car, la voiture qui conduit tout seul.

Le schéma nous montre comment est composée la voiture de Google qui conduit toute seule.

 

Des essais positifs pour cette conception

C’est la marque Toyota que Google a choisi pour pratiquer des tests pour ainsi se développer. Une Toyota Pryus équipée des technologies précédemment énoncé. Il en existe une douzaine dans les laboratoires de recherches de Google. Depuis 2012 un décret a été réalisé pour permettre la circulation de ces véhicules aux Etats-Unis qui ont déjà 480 000 kilomètres parcourus à leurs compteurs. Aucun accident pour ces voitures n’a été révélé, un point positif donc pour ces voitures autonomes. « Le géant de l’informatique américain travaille depuis plusieurs années à la mise au point de voitures qui se conduisent toutes seules, une technologie qui pourrait réduire le nombre d’accidents sur les routes et limiter les ralentissements en rendant possibles des trains de voitures presque collées les unes aux autres sur autoroute. » (Source le figaro, publié le 27/09/2012 par Cyrille Vanleberghe). Reste à savoir en cas d’accident avec qui on va faire le constat…

Les avantages de la « Google car »
Comme nous l’avons vu, Google fait des tests depuis quelques mois qui démontrent une efficacité plutôt surprenante. Ces études démontrent la fiabilité de cette voiture autonome et amène à supposer que même les handicapés et les non-voyants pourraient prétendre à être au volant d’une de ces voitures un jour. Une nouvelle formidable qui pourrait alors donner un niveau d’indépendance à certaines personnes. De par sa technologie nous avons vu que les accidents seraient moindres ce qui assure la sécurité des automobilistes. Bien que la Google car puisse conduire sans l’aide d’une personne, elle peut tout de même être reprise par les mains d’un individu notamment pour les fans de la conduite sur la route (source : site web www.voitureautonome.net).

 

Notre esprit critique
Le monde évolue, on s’aperçoit que ce que nous voyons dans les films de sciences fictions se rapproche de notre réalité. Cela fait rêver. Cependant comment réagir face à ces évolutions ? Aura-t-on encore besoin d’un permis de conduire ? Évidemment au début la présence d’une personne sera obligatoire mais dans un avenir plus lointain la disparition d’auto-école est prévisible. De même pour les chauffeurs de taxi, de bus, de tramway etc. Sera-t-il nécessaire pour des grandes enseignes de transports d’avoir une main d’œuvre cher alors que les véhicules n’auront plus besoins de personne pour être conduit. Des charges de personnels en moins ? Un avantage pour les employeurs, des emplois en moins pour les salariés. Ceci ressemble bien à l’industrialisation des machines qui remplacent les Hommes dans les entreprises etc. Ce qui peut sauver ce remplacement dans le domaine des transports c’est le service qu’apport une personne. La relation d’Homme à Homme, le fait de pouvoir discuter le temps d’un court moment en taxi.

Voiture autonome même s’ils sont les premiers à avoir évalué ce projet. « Mercedez-Benz, General Motors, Toyota… tous se préparent à commercialiser en série des véhicules totalement autonomes d’ici 2030 »

 

Tags : Les voitures autonomes arrivent ! Google prépare des voitures sans conducteur. Conduire sans les mains va devenir possible.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Google : ils veulent nous faire rêver!