Bientôt la fin d'AirBnB à New York ?

Bientôt la fin d’AirBnB à New York ?


New York : Comme à Barcelone, il est interdit de faire la fête moins de trente jours.

New York : Comme à Barcelone, il est interdit de faire la fête moins de trente jours.

C’est dans l’actualité partout aujourd’hui et BFM TV vient d’y consacrer une revue spéciale : Dans dix jours, si AirBnB ne réagit pas, ce sera tout simplement la fin de AirBnB à New York. Tiens, ça me rappelle bizarrement un article intitulé Adieu Uber repose en paix.

 

 

Un monde sans airbnb ?

Difficile de croire que la révolution des connaissances et de la communication va encore une fois se heurter aux vestiges d’un ancien système. Mais la menace est bien réelle pour les hotes comme pour les super-host et prend la forme d’une amende de plus de sept mille dollars aux hôtes continuant à louer illégalement leur logement via Airbnb. Car louer en courte durée est interdit à New York.

 

Voir aussi : Que peut-on attendre d’une formation Location Touristique One Big Web ? 

 

La location courte durée répond à un besoin.

C’est pour cela que la demande s’exprime sur le site d’Airbnb. Mais le système, les lois, la taxation ne se sont pas adaptés au changement des comportements des voyageurs ni aux besoins financiers des hôtes.

 

 

Comme à Barcelone :

Recevoir des voyageurs pour un séjour inférieur à trente jours est interdit. Vous pouvez par contre louer une chambre à un étudiant pour plus d’un mois. Voilà qui réduit beaucoup la marge de manoeuvre pour monsieur tout le monde.

 

Egalement sur ce blog : 

Vers une « Ubérisation » du covoiturage par Google…

Formation Marketing Internet – spéciale Locations de Vacances

Qui est le boss d’internet en France?

 

Plus sur l’actualité autour de Airbnb : 

https://www.cnewyork.net/2016/10/20/airbnb-nouvelles-regles-new-york/

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *