L’essor de la recherche vocale aura un impact sur le SEO.

L’essor de la recherche vocale aura un impact sur le SEO.


La recherche vocale par google Pourquoi s’intéresser à la recherche vocale ?

 

La recherche vocale sur nos appareils n’est pas très utilisée en France, mais cet outil est vraiment sollicité aux Etats-Unis. D’après une enquête récente de Northstar Research, sur 1400 Américains, pas moins d’un adulte sur quatre parle à son smartphone. Concernant les adolescents, plus la moitié d’entre eux utilise la recherche vocale chaque jour.

Comme la technologie ne cesse de s’améliorer, le développement du mobile et des objets connectés devrait faciliter le développement de la recherche vocale

Les mobiles ne sont pas les seuls supports à qui parler. La plupart des personnes ont déjà utilisé des ordinateurs avec des outils comme Skype, ce qui mènera certains utilisateurs à utiliser la recherche vocale.

 

Des technologies capable de gérer ces requêtes vocales, est-ce une coïncidence ?

 

–          Apple investit dans Siri avec l’Iphone 4s en 2011

–          Microsoft avec son assistant Cortana

–          Google avec son déclencheur vocal « OK Google »

 

Quels seront les changements ?

 

La recherche vocale doit être vue comme un complément des recherches faits par clavier et non comme un remplacement. Le SEO s’en verra modifié puisque les recherches sur claviers ne seront pas les même faites avec la voix. Plusieurs différences pourront être observées avec la recherche vocale :

–          Une meilleure orthographe

–          Des phrases bien construites : Puisqu’on a tendance à écrire des successions de mot sans mettre des liaisons (prépositions…)

–          Les requêtes pourront être facilement allongées :

Au fur à mesure des années, le nombre moyen de mots par requêtes augmentent. Grâce à la recherche vocale, cela permettra de renforcer cette tendance puisqu’on pourra être capable de faire des recherches avec des phrases entières dictées

Quand sont utilisées les recherches vocales ?

D’après une étude faite par Northstar Research, les adolescents et les adultes utilisent plus souvent leurs recherches vocales pour parler avec des amis ou bien regarder la télé.

 

L’impact de la recherche vocale

Le développement de la recherche vocale pourrait faire disparaitre le règne de mot clé dans le SEO. Car le SEO se focalise souvent sur des mots clés au détriment de la bonne syntaxe.

D’après l’américain Jayson DeMers sur le site Forbes : « la recherche vocale encourage les utilisateurs à parler comme dans une conversation, créant des requêtes uniques et différentes pour les moteurs de recherche, et diminuant dans le même temps l’intérêt des mots clés au profit d’un contenu plus en ligne avec ces requêtes d’un nouveau genre ».

 

 

Également sur le blog : 

Adblock Plus s’en met plein les fouilles…

Publicité en ligne: Les chiffres dépasseront bientôt ceux des chaînes Télé.

Après le #bendgate voici le #hairgate

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *