Community Manager - Le métier est désormais reconnu par Pole Emploi

Community Manager – Le métier est désormais reconnu par Pole Emploi 1


Réussir sur internet c'est réunir et séduire, notamment sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Google plus et Linkedin pour ne citer que les plus populaires.

Réussir sur internet c’est réunir et séduire, notamment sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Google plus et Linkedin pour ne citer que les plus populaires. C’est le rôle du community manager ou animateur de communauté. 

Pole Emploi vient de renommer la fiche emploi d’animateur de communauté virtuelle. Celle-ci se nomme désormais Community Manager. On dirait que les anglicismes reprennent le dessus sur les traductions françaises.

 

 

Le métier de community manager (CM) est en vogue. Cela fait cinq ans que les entreprises françaises recrutent des Community Managers, avec une nette préférence pour les candidats ayant un background de journaliste. Dans les plus petites entreprises, cette mission est assurée par un commercial, une secrétaire ou le gérant, le nombre d’heures consacrées à cette activité n’excède pas une vingtaine d’heures par mois.

 

 

En quoi consiste le métier de CM ? 

Ce poste constitue principalement à occuper le terrain sur les réseaux sociaux en y apportant du contenu neuf et un dialogue aux internautes. Le but est de préserver ou améliorer l’image de la société ou de sa marque sur le web.

 

 

La mission du manager de communauté : 

Sa mission est d’animer les réseaux sociaux, de fidéliser et d’élargir la clientèle de la marque ou des marques qu’il représente.

 

 

Les autres aspects du métier d’animateur de communauté : 

L’animateur de communauté agit aussi en tant que testeur des services de l’entreprise et doit à ce titre faire remonter les informations relatives à l’ergonomie ou au design vers les techniciens. Son but est de conserver le contact entre l’entreprise et l’expérience de l’internaute. Il est en quelque sorte du côté des utilisateurs pour défendre leurs intérêts. Tout cela dans le but d’améliorer la renommée de la marque qu’il représente.

 

 

Etre complètement bilingue Français / Anglais est un atout : 

Are you fluent in english? Seules les grandes entreprises attribuent un budget ressources humaines à la protection de la réputation de leurs marques sur le web. Souvent, ces entreprises ont une vision globale de leur marché. De ce fait, les activités de marketing effectuées par le community manager sont aussi bien en français qu’en anglais.

 

 

Salaire d’un Community Manager : 

Un animateur des réseaux sociaux gagne entre 26 et 40 mille euros par an. Le salaire moyen est trente cinq mille euros.

Source: Pole Emploi

 

 

Comment protéger la réputation de sa petite entreprise ?

Pour apprendre les techniques utilisées par les community managers pour soigner la réputation d’un marque et les mettre au profit de votre entreprise, inscrivez vous à la formation One Big Web correspondante. Contactez nous au 04.11.68.57.47 pour mettre en place une convention de formation.

 

 

Egalement sur ce blog :

Que fait un bon community manager?

Les débouchés du web-marketing et les changements dans le monde du travail.

 

 

Liens externes : 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/11/20/community-manager-reconnu-par-pole-emploi.php

(Le Figaro du 20 novembre : Pôle emploi reconnait le community manager).

 

 

Tags :

E-reputation. Soigner sa marque sur les réseaux sociaux. Actualité Pole Emploi. Carrière. Emploi. Réussir sa communication sur internet. Recrutement par Pole emploi. Formation Web-marketing.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Community Manager – Le métier est désormais reconnu par Pole Emploi